Déluge

L’arche de Noé – Réécriture

Un jour, cette terre fatiguée se retirera pour laisser place aux océans. Les sommets les plus hauts seront engloutis par des vagues gigantesques. Et la nuit tombée, le soleil flamboyant se couchera sur des eaux paisibles et limpides. J’en ai la certitude. Chaque matin, depuis des semaines, je me réveille hanté par ce spectacle insolite et effrayant. Les hommes de mon village me prennent tous pour un fou. Un pauvre vieil ivrogne qui divague lorsqu’il décuve… Mais je le sais. Je le sens au plus profond de moi : tout cela arrivera très bientôt.

Alors, depuis cette étrange vision qui ne cesse de me tourmenter, j’accomplis ma lourde tâche. Sans relâche. Sans même une plainte. Et tout autour de ma demeure, j’ai creusé un fossé si profond que je peux apercevoir les entrailles rougeoyantes de notre belle planète. À présent, je m’attelle à construire la machine qui pourra tous nous sauver. Ma famille, mes terres et moi.

Comment un forgeron aussi ordinaire, le bouffon bien malgré lui de son village, serait-il capable d’une telle prouesse ? Je l’ignore, mais une chose est sure : je mettrai les miens à l’abri de tout danger.

Il y a trois jours, mes garçons se sont joints à moi pour m’aider à fabriquer ce moteur improbable. Quant à nos épouses, elles ont décidé de regrouper animaux et végétations des alentours. Si ce terrible déluge doit s’abattre sur nous, pourquoi faut-il que la faune et la flore en soient également victimes ?

Notre travail est titanesque et source de nombreuses moqueries. Nous sommes devenus l’attraction du village. Les gens viennent jusqu’ici pour rire de nous. Mais nous n’en avons que faire, car ce matin, nous avons enfin terminé.

La fatigue est si intense, que nous n’avons pas la force de nous installer dans nos lits. Nous nous laissons tomber sur le sol humide, fiers de ce que nous avons accompli. Profitant de cet incroyable ciel orangé.

Soudain, un violent frisson secoue la planète dans un bruit tonitruant et notre lopin de terre prend son envol loin du chaos. Nous avons réussi ! Nous voguons au-dessus des montages qui disparaissent sous les vagues déchaînées. Mon rêve est devenu réalité…

Texte de L.S.Martins (30 minutes chrono, sans relecture).
Image par Reto Scheiwiller de Pixabay : Fantaisie Île Flottant – Photo gratuite sur Pixabay

D’après le texte de L.S.Martins du 25 octobre 2020 (15 minutes chrono, sans relecture).

J’ai rêvé que la terre, fatiguée, se retirait pour laisser place aux océans… Que les montagnes les plus hautes étaient englouties par des vagues gigantesques… Que le soleil flamboyant se coucherait sur un paysage bleu paisible… Tous les villageois me prennent pour un fou, mais je sais que ce jour arrivera.

Alors j’accomplis ma rude tâche, sans relâche… Tout autour de ma demeure, je creusai un fossé si profond que je sentis la terre craquer et bouger. Satisfait, je construisis alors une machine capable de soulever ma maison… Mon île. Comment un forgeron si ordinaire peut-il réussir une telle prouesse ? Je ne saurais vous répondre, mais j’avais la conviction que j’y arriverais… Que je sauverais ma famille.

Mes fils se joignirent à moi au dixième jour. Ils m’aidèrent à fabriquer ce moteur improbable. Quant à nos épouses, elles décidèrent de rassembler un couple de chaque espèce animale, mais également une variété de chaque végétal des alentours. Si ce déluge devait tous nous emporter, il était de notre devoir de sauver la faune et la flore de cette merveilleuse planète. Notre travail était titanesque, et source de moquerie au village. Mais nous n’en avions que faire.

Au vingtième jour, nous avions enfin terminé. La fatigue était si intense, que nous nous laissions tomber au pied de notre maison, fiers de ce que nous avions accompli, pour profiter du lever du soleil. Quel spectacle magique. Soudain, le sol se mit à trembler et notre refuge se libéra de son ancrage terrestre pour prendre de la hauteur. Nous avions réussi… Nous voguions au-dessus des montagnes qui disparaissaient sous les vagues déchaînées…

Mon rêve était devenu réalité. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.