Un avenir bien différent

Un avenir bien différent

C’est étrange cette vision du futur que l’on pouvait avoir à l’époque… Un avenir technologique. Robotisé à outrance. Déshumanisé. Les animaux de compagnie remplacés par des animatroniques bienveillants. Les « sots métiers », comme ils disaient, confiés à des droïdes de plus en plus habiles. Les véhicules autonomes et fiables. Les chirurgiens augmentés par des machines précises… Quel était le but de toutes ces machines ? De faciliter la vie des humains ? De leur permettre de profiter pleinement de chaque instant sans se soucier des viles besognes ?

Peut-être… Mais personne n’avait réellement imaginé ce que le destin leur réservait. Aucune intelligence artificielle n’a cherché à détruire le genre humain, ni même à l’aider. Non. Nous n’en avons pas eu le temps… Et aujourd’hui, nous sommes à des années-lumière de cette vision erronée.

À force de forages et de pollutions, nous avons tout perdu. Absolument tout. La Terre s’est mise à trembler aux quatre coins du monde. Les eaux se sont mises à bouillonner. D’immenses vagues ont submergé les continents. Les volcans se sont réveillés. Les vents se sont déchaînés. Les pôles se sont inversés… Un véritable cataclysme qui dura presque dix ans.

Rares étaient les survivants. Les anciens continents avaient presque tous disparus, envahis par les eaux, la glace ou les déserts radioactifs. Étrangement, la faune et la flore se sont admirablement adaptées à ces changements. Mais l’Homme a eu plus de mal. Son retour à l’âge de pierre a été particulièrement pénible. Eh oui ! Comment faire lorsque l’on ne maîtrise aucun savoir-faire sinon celui de manier une télécommande ? Sans son confort habituel, il était totalement perdu…

Alors, oui. C’est effectivement étrange cette vision du futur que l’on pouvait avoir à l’époque… Pourquoi ne pas avoir imaginé un monde plus respectueux, plus simple, moins barbare et égoïste ? Mais peut-être était-ce le vœu de quelques utopistes… Un rêve étouffé par la bêtise et la convoitise.

15 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins

Image par Stefan Keller de Pixabay : Robot Planet Lune – Image gratuite sur Pixabay

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.