Esprit, cauchemar dans la nuit

Le cauchemar – Réécriture

Encore et toujours ce même cauchemar. Chaque nuit jusqu’à l’aube. Depuis des années. Dès que mes paupières se ferment, il revient immanquablement. Inlassablement… Un rendez-vous inévitable. Est-ce un sinistre souvenir qui me colle à la peau ? Ou le fruit de mon imagination malsaine ?

Je me réveille brutalement dans une forêt lugubre, si familière aujourd’hui. Une odeur écœurante de terre mouillée et de moisissure flotte dans l’air. Enveloppé par une brume épaisse, humide et glaciale, j’avance péniblement. Chacun de mes pas, rythmés par les battements de mon cœur, résonne bruyamment dans ce silence assourdissant. Je ne sais pas où je vais. Seulement que je ne peux pas faire autrement. Que je dois m’enfoncer dans ces bois sombres…

Alors que je déambule entre les arbres morts, la peur au ventre, une lumière d’une pureté irréelle m’aveugle. Elle brille devant moi, laissant apparaître une ombre fantomatique. Un brusque frisson d’effroi me secoue le corps. La sueur froide colle à ma peau…

Je m’arrête. À bout de souffle. Mes poumons me brûlent affreusement. Mes jambes tremblent et je m’effondre lourdement sur le sol trempé. Des larmes tièdes inondent mon visage blême. J’essaie alors d’appeler au secours, mais aucun son ne sort de ma gorge sèche.

Je me recroqueville sur moi-même, le nez dans les feuilles pourrissantes, sans jamais quitter du regard cette silhouette menaçante. Elle s’approche. Lentement. Sans un bruit… jusqu’à ce qu’un cri effroyable me vrille les oreilles. Toutes les vies encore présentes s’échappent dans un bruit terrorisant, me laissant seul avec ce monstre.

Il se penche vers moi. Je peux sentir sa présence. Sa main osseuse agrippe ma veste et… plus rien. Je suis de retour dans cette chambre sombre. Mon lit pour unique témoin de ces nuits agitées. Les draps froissés, mouillés de sueur. L’angoisse de ce cauchemar si réel me paralyse quelques minutes avant de me laisser pour une journée… jusqu’à mon prochain tête-à-tête avec cet être étrange.

Texte de L.S.Martins (30 minutes chrono).
Image par Stefan Keller de Pixabay  : Fantaisie Esprit Cauchemar – Photo gratuite sur Pixabay.

D’après le texte de L.S.Martins du 23 septembre 2020 (20 minutes chrono, sans relecture).

Encore et toujours ce même cauchemar. Il me hante, chaque nuit jusqu’à l’aube, depuis des années. Est-ce un lointain souvenir ou le fruit de mon imagination ? Je ne saurai le dire…

Tous les soirs, je m’enfonce dans cette forêt, si familière aujourd’hui, enveloppé par une brume épaisse, humide et fraîche comme de la pluie. Une odeur écœurante de terre mouillée et de moisissure flotte dans l’air. Hypnotisé par cette atmosphère angoissante, j’avance doucement. Chacun de mes pas, rythmés par les battements de mon cœur, résonne bruyamment dans ce silence assourdissant.

Et enfin, je l’aperçois… Cette lumière aveuglante d’une pureté incroyable, laissant apparaître une ombre fantomatique. Je m’arrête, à bout de souffle. Mes poumons me brûlent affreusement. Mon corps me lâche et je m’effondre lourdement sur le sol trempé. Les larmes coulent sur mes joues. J’essaie d’appeler au secours, mais aucun son ne sort. Je me recroqueville sur moi-même, sans jamais quitter du regard cette silhouette menaçante. Elle s’approche lentement, sans bruit. Soudain, elle ouvre la bouche et un cri effroyable s’en échappa.

Je me réveille alors dans la pénombre du matin. Mon lit pour seul témoin de mes nuits agitées, ses draps froissés et mouillés de sueur. Je me sens enfin en sécurité, jusqu’à mon prochain rendez-vous avec cet être étrange…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.