Chat à la pleine lune

Le chat – Réécriture

Jadis vénéré et honoré, le chat est devenu au fil des années la proie de nombreuses superstitions et peurs irrationnelles. Trop souvent associé à la magie noire. Tantôt objet de rituel, tantôt familier des suppôts de Satan. Véritable symbole d’indépendance, de lubricité et de malheur… cette créature énigmatique suscite encore chez les plus faibles d’esprit des idées saugrenues. C’est ainsi que bon nombre lui conféraient le pouvoir de s’emparer de l’âme des défunts ou encore d’ouvrir le voile entre le monde des vivants et des morts.

En ces temps d’obscurantisme, la bêtise fit des ravages parmi les plus savants, les soigneurs, les enchanteurs… en un mot, les hérétiques. Les serviteurs du démon responsables de tous les maux sur Terre. Et, dans cette inquisition des plus abjecte, les chats n’ont pas été épargnés. Colossale erreur… Une erreur que l’Homme regretta amèrement lorsqu’un fléau, nommé peste, décima une grande partie de la population. Vint alors la revanche des chats. Cet animal diabolisé devint fatalement le sauveur de ses bourreaux. Il se réappropria les rues. Il fut de nouveau autorisé dans les foyers. Regagnant sa place d’ami fidèle. De noble protecteur.

Et si tout ceci était vrai ? Si les chats et les sorcières étaient intimement liés ? Comme attirés l’un par l’autre. Destinés à vivre ensemble, comme des âmes sœurs…

Et si l’histoire se répétait ? Inlassablement ?

Aujourd’hui encore, l’un comme l’autre effraie. Créatures magiques et énigmatiques. Incomprises et méprisées. Détestées et maltraitées… L’ignorance et la violence sont toujours aussi présentes dans nos civilisations. Mais attention de ne pas commettre la même erreur que nos aïeux… Car leur colère divine est aussi puissante que leur bienveillance naturelle. Les persécuter et les massacrer ne feront qu’attirer les foudres vengeresses de ces êtres innocents.

Texte de L.S.Martins (30 minutes chrono). 
Image par Bessi de Pixabay : Arbre Cat Silhouette – Photo gratuite sur Pixabay

D’après le texte de L.S.Martins du 10 octobre 2020 (10 minutes chrono, sans relecture). 

Créature énigmatique qui suscita autant de peurs irrationnelles que de superstitions absurdes. Symbole de l’indépendance, de la lubricité et du malheur… Il est alors associé à la magie noire. Obscur objet de rituel, familier, ou sorcière douée de zoanthropie, possédant neuf vies, il serait doté de pouvoirs étranges comme s’emparer de l’âme des défunts ou ouvrir le voile entre le monde des vivants et celui des morts. Nombreux l’évitaient, d’autres le persécutaient.

Puis il devint fatalement notre sauveur. Grace à ses remarquables talents de dératiseur, il sauva bon nombre de personnes en faisant disparaître ces meurtrières épidémies de peste. Et peu à peu, lorsque cette monstrueuse chasse aux sorcières prit fin, il réintégra nos foyers devenant un ami fidèle… Un noble protecteur.

Et si tout ceci était vrai… Si les chats et les sorcières étaient attirés, comme de véritables aimants… Destinés à être ensemble. Créatures magiques mystérieuses, incomprises… Méprisées… Maltraitées. Mais ne faites la même erreur que vos aïeux ! Leur sombre colère est aussi puissante que leur divine bienveillance. Les persécuter et les massacrer ne fera que vous attirer les foudres vengeresses de ces êtres innocents.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.