Un combat perdu d'avance

Un combat perdu d’avance

Qu’est-ce que je foutais là ? Dans cette vieille bagnole d’un autre temps, au beau milieu d’un hangar ravagé par le temps, les guerres et la nature qui reprenait peu à peu ses droits ! Un bruit assourdissant vrombissait à mes oreilles. Ma tête, lourde, me faisait un mal de chien et mon corps ne semblait pas vouloir répondre à mes ordres… Qu’est-ce que c’était que ce bordel ? Et comment j’étais arrivé là ?

Un éclair illumina soudain le ciel, et mes souvenirs resurgirent un à un. Putain ! Ça devait être une ronde chiante aujourd’hui ! On avait pris le blindé, Léila aux commandes, direction de ce qu’elle appelait le no man’s land… Une zone dévastée au nord de la ville.

No man’s land mon cul ! À peine avions nous franchi le mur que nous nous sommes faits attaqués ! Des infectés par dizaines, domestiqués par des immunisés abandonnés derrière cette frontière d’acier. Nous n’avons pas eu le temps de faire demi-tour. Le blindé prit feu et un projectile énorme brisa la fenêtre à l’avant. Léila et moi sommes sortis de justesse, armés jusqu’aux dents, pour nous replier dans une vieille baraque qui tenait à peine debout.

La suite ? Aucun souvenir… C’est le black-out total ! Putain, mais qu’est-ce qu’y s’était passé ? Je fis alors un rapide check-up de mes fonctions vitales, et découvrais avec horreur la plaie béante sur mon mollet gauche. Une morsure… Et pourtant, j’étais toujours en vie. Pourquoi ?

– Moridan !

Léila ! Elle semblait en bien fâcheuse posture. Je devais aller l’aider ! J’arrachai la manche de ma veste pour m’en faire un garrot et partis à l’aide de ma coéquipière. Je serrai les dents pour oublier la douleur. Armé de mon fusil d’assaut et de quelques grenades, je me lançai à mon tour dans ce combat perdu d’avance !

Texte de L.S.Martins

Image par Peter H de Pixabay 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.