Direction la Terre

Direction la Terre

Le portail est activé. Il devrait s’ouvrir dans quelques minutes. Je ne peux plus reculer… je dois y aller.

Cela fait 10 ans que je n’ai pas mis les pieds sur cette bonne vieille planète. Et y retourner ne m’enchante guère. Sa pollution. Ce bruit chaotique. Cette puanteur… Rien que d’y penser, j’en ai la nausée !

J’avale une dernière bouffée d’air frais et artificiel et me laisse lentement transporter par le tapis vers le portail de téléportation. Direction la Terre.

Je déteste ce mode de déplacement… 1 chance sur 100 pour ne pas arriver entier à destination. Et ce malaise lorsque enfin, on arrive. Il me faut toujours plusieurs heures pour m’en remettre. C’est pour ça d’ailleurs que je ne quitte jamais mon anneau. Ça et pour être tranquille. J’aime le calme de mon cocon bercé par le cliquetis du métal de la coque.

– 1. 2. 3. Portail ouvert. Bon voyage, John !

Bon voyage. Très amusant ! Un flash puissant m’aveugle et je sens tout mon corps se faire aspirer et désintégrer.

En une fraction de seconde, je me trouve projeter sur le sol, glacé et sale. Sur Terre. Mes tempes battent au rythme élevé de mon cœur. Et tout mon petit-déjeuner vient rejoindre les ordures et dépouilles décomposées de dizaines de rongeurs, juste devant moi. Quelle horreur ! Je hais cet endroit…

– Major John. Bienvenue sur Terre. Toute l’équipe vous attend en salle de réunion. Veuillez me suivre, je vous prie.

– Doucement, soldat. J’aimerais me rincer, avant !

– Oui. Bien sûr, major. Mais…

– Pas de mais qui tienne, soldat. Sinon, je retourne illico d’où je viens !

– Oui, major. Très bien. Suivez-moi.

15 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins

Image par prettysleepy1 de Pixabay : Tunnel Corridor Espace – Photo gratuite sur Pixabay

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.