Gargouille ou démon ?

Gargouille ou démon ?

Autrefois, j’étais un puissant démon, craint de tous. Mon ombre planait au-dessus de la ville, telle une menace, synonyme de terreur. De punition. Je volais de toit en toit dans la pénombre de la nuit, à la recherche de ma prochaine victime.

C’était le bon vieux temps… Celui des catins hurlant leur jouissance feinte en pleine rue. Des odeurs d’urine et de merde se mêlant aux parfums écœurants des vielles bourgeoises. Des cris des ouvriers trop saouls pour se souvenir de leur nom… Ce que j’ai pu m’amuser !

Et un beau jour, je ne sais par quel sort infâme, je me suis trouvé incapable du moindre mouvement. Figé telle une vulgaire statue dont l’unique fonction était de dégueuler toute la crasse de l’humanité.

De ma gouttière, je les ai vu évoluer. La puanteur fétide de ces sauvages s’est peu à peu transformée en un nuage nauséabond…

Aujourd’hui, une couche épaisse et noire de pollution me colle à la peau. Toutes ces lumières m’aveuglent la nuit et cette cacophonie me réveille chaque jour… Je maudis ce matin terrible où mon créateur à décider que ma place serait au-dessus de cette cathédrale. Que mon rôle serait de m’assurer que tous les vices de ces immondes créatures ne désertent ces lieux.

15 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins

Image par Pexels de Pixabay : Paris Gargouille France – Photo gratuite sur Pixabay

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.