IA et auteur

Bonjour à tous !

Nombreux sont ceux qui pensent que l’IA va faire disparaître les métiers créatifs, tels que les illustrateurs et les auteurs. Pour ma part, je préfère rester positive et envisager l’IA comme un allié de ma créativité. Comment ? En lui confiant les tâches que je ne suis pas en mesure d’accomplir seule. N’oublions pas que les nouvelles technologies sont là pour nous aider et non pour nous remplacer.

Si l’intelligence artificielle est capable de m’imiter, c’est que je suis le problème, pas l’ordinateur.

Alexandre Astier

Comme vous le savez, j’ai décidé de ne pas travailler avec une maison d’édition et j’ai découvert que l’IA pouvait m’apporter ce qu’un éditeur est censé m’offrir : une révision de mon texte, que ce soit sur la forme ou sur le fond. ChatGPT est capable de formuler des critiques constructives, de proposer des améliorations de structure ou de style et même de vérifier la cohérence de notre univers.

L’IA est avant tout un outil. Il reste à savoir comment et quand l’utiliser. Récemment, le créateur d’images de Microsoft Bing m’a permis de mettre un visage sur mes personnages et créatures qui peuplent mes univers. J’aurais effectivement pu faire appel à un graphiste pour obtenir un travail plus propre, mais ces premières images pourront servir de base lors de mes futurs échanges avec un professionnel et ainsi faciliter son travail.

D’autres auteurs ont besoin de se représenter physiquement leur personnage pour mieux les décrire et les faire vivre dans leurs romans. Passer par une IA est une aide considérable plutôt que de chercher durant des heures sur Pinterest ou une bibliothèque d’images libres de droits sans avoir la certitude de trouver le dessin ou la photographie parfaite. Celle qu’on a en tête.

Alors, effectivement, certains se servent de l’IA pour écrire leur roman, réaliser un jeu vidéo ou encore un film d’animation. Pourquoi pas. Mais pour cela, il faut une excellente connaissance de l’outil, ce qui n’est pas donné à tous, et une certaine imagination. L’IA ouvre les portes de l’univers de l’art à tout le monde. Est-ce une mauvaise chose ? Je ne pense pas. Mais cela ne veut pas dire qu’elle sera capable de tous nous remplacer. Car sans l’homme derrière la machine, elle est incapable, à ce jour, de le faire toute seule !

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Texte de L. S. Martins corrigé par GPT-4
Image créée par L.S. Martins via  DALL·E 3

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *