Image par Leonhard Niederwimmer de Pixabay

Ici

Ici, plus rien n’a d’importance. Je suis seul, debout sur les rochers, les yeux perdus sur l’horizon. Le va-et-vient de l’eau rythme mes pensées. L’embrun marin noie mon chagrin. 

Ici, plus rien n’a de sens. Je me laisse aller à cette réflexion anxiogène, à cette méditation angoissante. Pour échapper à mon quotidien. 

Ici, plus rien n’existe. De l’autre côté de cette enceinte, se trouve mon monde. Un univers de responsabilités. Une sphère d’hypocrisie. Là-bas, tout me retient. 

Chaque nouveau jour, je viens me recueillir quelques heures. Je viens oublier tout ce à quoi je suis tenu de penser. Et je rêve. Je rêve de liberté…

Texte de L. S. Martins (15 minutes sans relecture). 
Image par Leonhard Niederwimmer de Pixabay

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *