Coucher de soleil sur une lampe magique

La légende du Génie

Tout le monde connaît la fabuleuse histoire de ce cher Aladin. Qui n’a pas rêvé de vivre ses folles aventures, teintées de magie et de romance ? Mais vous êtes-vous déjà intéressé au Génie ? Cet être surnaturel et puissant, apparaissant dans un épais nuage de fumée bleutée, asservi à l’aide d’une simple lampe magique.

Trois vœux… Voilà ce qu’il vous offre. Par générosité ? Par bienveillance ? Non… Par punition ! Génie… Djinn… Dévoreur… Autant de noms que de croyances ! Créature abjecte, capable de plonger ses victimes dans un profond coma. La raison ? C’est sur ce point que les légendes divergent. Certaines racontent que c’est pour se nourrir de leur sang, d’autre pour se nourrir de leur douleur. Mais elles se rejoignent toutes sur une chose : le Génie bâtit une réalité si parfaite qu’il est illusoire de croire que l’on peut s’en échapper. Vous êtes alors piégé, condamné à vivre vos rêves les plus chers qui, au fil des heures, se transforment en vos pires cauchemars.

Mais un être d’une telle puissance ne naît pas dans cet état de servitude… Oh non ! Beaucoup sont libres, cachés dans la pénombre, à l’affût de leur prochaine proie. Il est dit que seule une grande magicienne peut le lier à un objet pour en faire son esclave, réduit à accomplir toutes les volontés de sa maîtresse, bonne ou mauvaise. C’est ainsi que le mythe du Génie est apparu.

Et si Aladin n’était qu’une victime parmi tant d’autres d’un Djinn… Peut-être est-il encore dans cette caverne sombre ? Son corps nourrissant ce monstre… Son esprit prisonnier de l’imagination féroce de son ravisseur ?

Méfiez-vous de vos vœux ! Parfois, il est préférable de se contenter de ce que l’on a…


Texte de L.S.Martins

Image par Karina Mannott de Pixabay 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *