Coucher de soleil sur une lampe magique

La légende du Génie

Qui n’a jamais envié ce cher Aladin et sa lampe ? Qui n’a jamais rêvé de vivre de folles aventures, teintées de romance et de féerie ? Explorant librement le monde sur un magnifique tapis volant, accompagné de ses fidèles amis…, terriblement tentant ! Mais qui s’est déjà intéressé au Génie qui habite cette lampe ? À cet être surnaturel et si puissant capable d’apparaître selon votre bon vouloir dans un épais nuage de fumée bleutée ?

Trois vœux. Pas un de plus. Est-ce de la générosité ? De la bienveillance de la part de cette étrange créature ? Bien sûr que non ! Il agit ainsi afin de nous punir pour notre cupidité et notre bêtise.

Génie, djinn, ou encore dévoreur…, il existe autant de noms que de croyances. Créature abjecte, il serait capable de plonger ses pitoyables victimes dans un profond coma. Certains prétendent que c’est pour se nourrir de leur sang. D’autres que c’est pour se repaître de leurs douleurs. Mais ils s’accordent tous à dire que ce monstre crée une illusion si parfaite, qu’il est bien fantaisiste de croire qu’il est possible de s’en échapper.

Si par malheur vous vous laissez charmer par leurs paroles séduisantes, alors il en est fini de vous. Vous serez piégé à jamais, condamné à voir vos rêves les plus fous se transformer peu à peu en vos pires cauchemars.

Bien évidemment, un être d’une telle puissance ne naît pas dans cet état de servitude. Beaucoup sont libres, dissimulés dans la pénombre, à l’affût de leur prochaine proie. On raconte que seule une grande magicienne peut lier un génie à un objet. Ainsi, elle peut en faire son esclave le réduisant à accomplir toutes ses volontés, bonnes ou mauvaises.

Et si Aladin n’était autre qu’une de leur victime. Peut-être qu’il n’est jamais sorti de cette caverne sombre. Peut-être que son corps inanimé nourrit encore ce monstre, son esprit prisonnier de l’imagination sans faille de son ravisseur.

Alors méfiez-vous de vos vœux ! Parfois, il est préférable de se contenter de ce que l’on a…

Texte de L.S.Martins (30 minutes). 
Image par Karina Mannott de Pixabay : Aladin Lampe Miracle La – Photo gratuite sur Pixabay

D’après le texte de L.S.Martins du 20 octobre 2020 (20 minutes chrono, sans relecture).

Tout le monde connaît la fabuleuse histoire de ce cher Aladin. Qui n’a pas rêvé de vivre ses folles aventures, teintées de magie et de romance ? Mais vous êtes-vous déjà intéressé au Génie ? Cet être surnaturel et puissant, apparaissant dans un épais nuage de fumée bleutée, asservi à l’aide d’une simple lampe magique.

Trois vœux… Voilà ce qu’il vous offre. Par générosité ? Par bienveillance ? Non… Par punition ! Génie… Djinn… Dévoreur… Autant de noms que de croyances ! Créature abjecte, capable de plonger ses victimes dans un profond coma. La raison ? C’est sur ce point que les légendes divergent. Certaines racontent que c’est pour se nourrir de leur sang, d’autre pour se nourrir de leur douleur. Mais elles se rejoignent toutes sur une chose : le Génie bâtit une réalité si parfaite qu’il est illusoire de croire que l’on peut s’en échapper. Vous êtes alors piégé, condamné à vivre vos rêves les plus chers qui, au fil des heures, se transforment en vos pires cauchemars.

Mais un être d’une telle puissance ne naît pas dans cet état de servitude… Oh non ! Beaucoup sont libres, cachés dans la pénombre, à l’affût de leur prochaine proie. Il est dit que seule une grande magicienne peut le lier à un objet pour en faire son esclave, réduit à accomplir toutes les volontés de sa maîtresse, bonne ou mauvaise. C’est ainsi que le mythe du Génie est apparu.

Et si Aladin n’était qu’une victime parmi tant d’autres d’un Djinn… Peut-être est-il encore dans cette caverne sombre ? Son corps nourrissant ce monstre… Son esprit prisonnier de l’imagination féroce de son ravisseur ? Méfiez-vous de vos vœux ! Parfois, il est préférable de se contenter de ce que l’on a…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.