A ma liberté !

A ma liberté !

Ma plus merveilleuse création… et, à présent, il ne manquait qu’une chose : la magie des Dieux.

Chacune des filles de Lirius avait développé un pouvoir particulier. Un chant envoûtant, un regard hypnotisant, un baiser mortel… Mais moi. Moi, j’étais différente de mes sœurs. Bien incapable de charmer un homme d’un simple battement de cils, ou encore de le faire succomber d’une simple caresse.

Je n’avais pas hérité de la beauté légendaire de mes parents. Je n’étais qu’une jeune femme quelconque, cachée aux yeux de tous. La risée de ma famille. La honte de notre fratrie…

Après la disparition tragique de mon père, j’avais été enfermée dans la plus haute tour du château. Je n’avais que dix ans. Et moi destin était scellé. Plus jamais je ne devais revoir le jour…

Peinture, couture, sculpture, danse et parfois même poésie. Aucun art n’avait de secret pour moi. Et tout ce que je créais prenait vie instantanément. Alors que mes sœurs n’étaient douées que de froideur, méchanceté, manipulation et mort. Moi, j’étais la douceur, naïveté et innocence incarnées.

Mais à présent, tout ceci me semblait bien loin. Fini la petite fille docile. Je laissais tout mon pouvoir s’exprimer à travers mes créations. Une façon pour moi de fuir ma prison. Et quoi de mieux que cette robe capable de jouer avec les éléments ?

15 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins.

Image par Stefan Keller de Pixabay : Fantaisie Flash Mystique – Photo gratuite sur Pixabay

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.