Magiciennes

Livre des Démons rédigé par les Diplomates.

Les Magiciennes sont des créatures aussi belles que dangereuses. Humaines jusqu’à l’âge de 16 ans, elles deviennent de véritables monstres après le rituel de Renaissance, cérémonie sombre en l’honneur d’un démon païen, Fohruos, au cours de laquelle une jeune vierge est sacrifiée.

D’après ce que j’ai pu observer, les Magiciennes ont chacune leur spécialité : maîtrise du feu, pouvoir de guérison, lévitation, télékinésie… certaines seraient même capables de se transformer en chat. Leurs pouvoirs se complètent et ne font qu’un lorsqu’elles sont ensemble. Les habitants de la cité les vénèrent et n’ont pas conscience du danger qu’elles représentent. La guilde des Magiciennes est partout… dans nos armées, nos hôpitaux, nos maisons… Eastrid, leur chef, a pris la tête des guérisseuses de la cité, et je sais que ce n’est pas par bonté d’âme. Cela lui permet de contrôler les naissances. Je la soupçonne d’enlever des enfants pour son culte et remplir ces rangs.

Avant le rituel de Renaissance, les jeunes filles sont élevées hors de la ville. Elles apprennent l’art du combat, les vertus des plantes et les recettes d’onguents magiques, à l’abri de toutes distractions et des regards curieux… au centre de la forêt du Nord. Seuls les Magiciennes et les fous osent s’y aventurer… cette forêt est hantée par des esprits aussi vieux que le monde… violents et sournois.

Je dresse une liste avec le nom et le pouvoir de chacune des Magiciennes démasquées. Ce n’est pas chose facile… le travail de toute une vie. Contrairement aux croyances, le feu ne peut les purifier, et le supplice de la noyade ne peut les innocenter. Seule la poudre de dioptase, une pierre connue pour ses vertus sur la vision, permet de révéler leur vrai visage.

Leur apparence, en surface, est digne de véritables déesses, en particulier Eastrid… Sa longue et épaisse chevelure blanche… sa peau dorée… ses courbes parfaites… et ses yeux verts. Qui ne tomberait pas sous son charme ? Mais lorsque vous vous concentrez, vous pourrez apercevoir le véritable visage de cette Magicienne… déformé par le temps et le pouvoir. Vous ne trouverez pas plus vile créature !

Pour les tuer, une seule solution possible, une dague en plein cœur, mais assurez-vous d’être suffisamment rapide. Retenez une chose si vous devez vous attaquer à elles : une Magicienne n’est jamais seule et c’est ce qui fait leur puissance. Si vous arrivez à en isoler une, vous aurez peut-être une chance de la vaincre, mais dès lors qu’elles sont deux, un conseil : fuyez !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *