Fantômes

Semaine Halloween – Histoire 2

« Bonjour et bienvenue dans mon humble demeure. J’espère sincèrement que vous avez fait bon voyage… Bien. Laissez-moi vous faire faire le tour du propriétaire. Vous pouvez aisément poser vos valises à l’entrée, Henry va les porter dans votre chambre. Suivez-moi.

Construite en 1567 par Mr Black pour son épouse, elle fut le lieu de nombreux accidents étranges. Ne faites pas attention au grincement du plancher… C’est tout à fait naturel. Le charme des vieilles maisons.  

Nous entrons dans la fameuse salle à manger, lieu de nombreuses réceptions. C’est ici que les repas seront servis. Miss Flor est la meilleure cuisinière de la région, nous sommes gâtés ! Admirez ces moulures… Les tapisseries sont d’époque, ainsi que les rideaux. Vous n’imaginez pas à quel point ils sont pénibles à détacher… En particulier le sang ! Mais il est important qu’ils restent constamment fermés. Nous tenons à préserver notre intimité. N’est-ce pas ?

Où en étais-je ? Ah oui, la bibliothèque. Vous pourrez allumer un feu le soir pour vous installer avec un bon livre. Mais j’insiste, les rideaux doivent rester fermés. Est-ce bien compris ? Vous ne voulez pas attirer tous les indésirables des alentours ?

Voici l’escalier qui mène à l’étage. Faites attention, la rampe est un peu fatiguée… Et voici votre chambre. Celle de feu Mr et Mme Black. Somptueuse, n’est-ce pas ?

Bon. Je vous laisse. Diner à 19 h. Avez-vous des questions ? »

« Oui, une. Pourquoi nomme-t-on cette splendide demeure La Maison Ensanglantée ? »

« Parce qu’elle a connu plus de morts que le cimetière de la commune… En 1567, tous les ouvriers sont morts sur le chantier. Depuis, toutes les personnes qui pénètrent en ces lieux meurent dans des conditions abominables, et hantent les lieux. Quant à celles qui, par une chance inouïe, ont pu en sortir vivantes, décèdent tragiquement quelques jours après leur départ. On raconte que, le soir, on peut les voir déambuler dans le jardin. Mais tout ceci n’est que pure légende. Je vis ici depuis 1790 et je suis toujours vivant ! »

Texte de L.S.Martins

Image par Mystic Art Design de Pixabay 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *