La maison maudite

Dans la pénombre sinistre de ma chambre, j’attendais avec une certaine impatience le retour de mes parents. Partis pour la ville il y a trois jours déjà, ils m’avaient laissée seule avec ma nourrice. Aux premiers jours de l’hiver, les serviteurs avaient déserté notre maison. Elle est maudite, répétait sans cesse le majordome. L’an passé, quelques semaines après notre arrivée, des bruits étranges avaient intrigué nombre d’entre eux… Des pleurs d’enfant, des cris de femme, de coups sourds. Puis les disparitions tragiques… Même mon chat, Minou, préférait rester dehors…

Enfermée dans ma chambre, sous la lueur des bougies vacillantes, je guettais à la fenêtre le retour de mes parents. Le bruit  de leur carrosse résonna dans le silence de la nuit. Enfin…

Soudain, je sentis un souffle froid sur ma nuque. Mais pourtant j’étais seule…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *