Paysage intérieur

Paysage intérieur

Quel paysage époustouflant… Une vision si paisible. Un véritable refuge lorsque mon cœur est lourd et ma tête pensive. Je ferme les yeux, prends quelques inspirations et me détends. Je me sens si légère… Emportée par une brise délicate, je rejoins mon petit coin de paradis, loin de l’activité humaine et de son chaos.

Le ciel est tel un splendide tableau parsemé de millier d’étoiles… Éclairci par une lune pleine. Ses rayons, si doux, caressent un lac paisible qui en reflète les moindres détails. La nature sauvage est si accueillante… Bienveillante. Je m’assois alors sous un puissant arbre pour me reposer. L’herbe grasse et fraîche chatouille mes pieds nus. Le chant mélodieux des oiseaux me berce. Les yeux perdus dans le vague, hypnotisée par le mouvement nonchalant de l’eau, en tête-à-tête avec moi-même… Je me ressource.

Mais depuis quelque temps, le paysage change. Il vieillit. Tout comme moi… Le ciel est couvert d’une fine brume laiteuse. Un vent frais souffle, balayant les feuilles de mon majestueux frêne. Les oiseaux ne chantent plus pour moi… Ils prennent leur envol vers d’autres contrées. Et mon lac n’est plus aussi paisible… Il se transforme peu à peu, prenant des allures de fleuve quelque peu tranquille.

Aujourd’hui, mon cœur est lourd et ma tête pensive. Pourtant, je ne trouve pas refuge dans mon paysage intérieur. Rongé par le temps… Par la vieillesse et la maladie, il se meurt lui aussi. Et dans quelques jours, ou peut-être quelques semaines, s’éteindra avec moi.

Texte de L.S.Martins

Image par DarkmoonArt_de de Pixabay 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.