Une prophétie erronée

Une prophétie erronée

La dernière nuit approche. Celle annoncée par cette maudite prophétie. Jusqu’à aujourd’hui, jamais je n’y avais cru. Et comment l’aurais-je pu ? C’était parfaitement absurde. Totalement impossible.

Sur un parchemin vieux de plusieurs milliers d’années, étaient calligraphiés quelques mots dans une langue morte. Une phrase qui, pour moi, n’avait aucun sens. Pour les individus qui m’avaient sauvée, elle représentait la vérité absolue. La clé d’un destin incertain…

Mais à présent, je veux bien y croire. À moins que tout ceci ne soit que pure coïncidence… Non, j’en doute. Les événements s’enchaînent tels qu’ils avaient été décrits. Dans un ordre parfait.

Alors cela signifie qu’un danger redoutable menace l’avenir du monde entier. Que le mal va s’abattre sur nous et détruire tout sur son passage. Et que l’unique chose qui peut l’arrêter, c’est moi…

Le ciel s’est obscurci. La lune a changé de couleur et, à travers d’épais nuages, illumine la tour la plus haute du château des âmes perdues. La foudre menace à chaque instant de s’abattre sur mon chemin. Mais je ne peux reculer. Non par courage ! Uniquement parce qu’on m’y empêche…

Les jambes tremblantes, l’estomac noué, je monte péniblement les marches qui me séparent de la mort. Le combat est imminent. Je le sens. Et aucun des prétendus pouvoirs que je devais avoir ne se sont révélés… Mais personne ne veut l’entendre. Car, jamais l’oracle ne s’est trompé.

15 minutes chrono, sans relecture.

Texte de L.S.Martins.

Image par Darkmoon_Art de Pixabay : Fantasy Château Orage Chevalier Du – Image gratuite sur Pixabay

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.