La route vers ma délivrance

La route vers ma délivrance

Toujours cette même route… Toujours cette ligne droite qui me semblait interminable. Perdu dans mes pensées, je conduisais tel un automate, insensible à l’Univers qui se dévoilait devant moi.

À mon arrivée, il y a cinq ans, ce spectacle me captivait. Ce lever de Terre sur fond étoilé… Ces couleurs surprenantes… Tout simplement saisissant. Je me sentais privilégié. Moi, l’unique témoin de cette scène époustouflante. Alors, chaque jour, je stoppais ma course endiablée, descendais de mon bolide et, le temps d’une clope, je m’évadais. Je rêvais, devant l’immensité de cette galaxie, d’autres mondes, d’autres paysages. Je m’imaginais voyager d’astre en astre… Partir à la conquête de l’espace !

Aujourd’hui, mon exil me laisse un goût amer. Le mal du pays sans doute… Ou peut-être la solitude. À quoi bon s’émerveiller lorsque l’on ne peut partager ? Voilà cinq ans que l’on m’avait confié cette lourde tâche. Je l’avais acceptée, sans aucune hésitation, fier d’un tel honneur. Mais à présent, je doutais. Je doutais de l’importance de mon travail… De cette prétendue chance de me rendre utile.

Alors je fermais les yeux et accélérais. Et faisant crier le moteur, je caressais l’espoir insensé que cette route me ramène enfin auprès des miens. 

Texte de L.S.Martins

Image par Alemko Coksa de Pixabay 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.