Les ruines maudites

Les ruines maudites

J’aimais tant me promener seul dans la nature. Contempler ce qu’elle a nous offrir. Et parfois, il m’arrivait de tomber sur des ruines, témoignages d’un passage furtif d’une civilisation depuis longtemps disparue.

Lorsque j’ai découvert ces vestiges étranges, je fus subjugué. Je ne pus m’empêcher de venir m’asseoir sur les marches effacées par le temps, d’effleurer les murs de pierres marqués par la vie.

Il y avait quelque chose d’effrayant en ces lieux. Il sentait la mort et le désespoir. Le vent murmurait à mon oreille. J’entendis des hurlements, des bruits de combats. Je fermais les yeux pour écouter son histoire. Un tourbillon d’images terrifiantes s’empara de mon esprit. Je vis du sang, des créatures horribles, des visages inhumains.

Un frisson d’effroi me parcourut le corps et pourtant, il m’était impossible de revenir à la réalité. Les mains crispées, le cœur lourd, je ne pouvais que profiter de ce macabre spectacle.

Soudain, je l’aperçus. Mon corps. Allongé sans vie sur ces marches élimées. Pourquoi ? Était-ce un cauchemar ? Une vision de l’avenir ?

J’essayai d’ouvrir les yeux, de bouger les mains, mais en vain. Ce lieu m’avait englouti. Il avait fait de moi l’un de ses fantômes. L’un des spectateurs maudits de sa lugubre histoire.

Texte de L.S.Martins

Image par William Ehrendreich de Pixabay 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.