Ile mystérieuse

Les secrets de la Terre – Réécriture

Notre merveilleuse planète dissimule bien des secrets. Sur ses vies antérieures. Sur ses plus belles histoires… sur ses plus effroyables catastrophes. Berceau de l’humanité, elle nous a insufflé la vie. Elle nous a offert un foyer. Et nous permet d’évoluer chaque jour un peu plus. Mais vers quoi ? Notre propre extermination ? Il est si aisé d’oublier qu’elle peut tout nous reprendre. Qu’elle peut effacer jusqu’à notre misérable existence. Peut-être est-ce pour cela que nous nous montrons si ingrats. Si égoïstes et destructeurs…

L’Homme. Dernière génération de grands prédateurs. Espèce à l’intelligence suprême, pourtant bien ignorante ! Que savons-nous réellement des dinosaures, des stégocéphales et de leurs prédécesseurs ? La Terre, si pudique, se dévoile aux scientifiques les plus chanceux. Dans l’espoir, peut-être, de nous faire réfléchir. De nous faire comprendre que notre présence ici n’est qu’éphémère… mais ce n’est pas dans le genre humain de se remettre en question. Incapable d’apprendre de ses propres erreurs. De voir au-delà de ses propres intérêts… notre bêtise et notre cupidité nous perdront.

Car la Terre nous survivra. Tel un phœnix, elle renaîtra de nos cendres encore incandescentes. Alors un nouvel écosystème apparaîtra, abritant d’autres espèces tout aussi impatientes de résoudre les nombreux mystères de cette incroyable planète.

Texte de L.S.Martins (30 minutes chrono).
Image par intographics de Pixabay : Mystère Île Dinosaure – Photo gratuite sur Pixabay

D’après le texte de L.S.Martins du 2 octobre 2020 (15 minutes chrono, sans relecture).

Quels sont les secrets de notre belle planète ? Berceau de l’humanité, elle nous a insufflé la vie… Donner un foyer. Elle nous permet, chaque jour, d’évoluer un peu plus. Mais vers quoi ? Notre destruction ? Nous nous montrons si ingrats envers elle et oublions qu’elle peut tout nous reprendre…

Nous sommes, aujourd’hui, la dernière génération d’êtres vivants colonisateurs, mais que savons-nous des précédentes ? Les dinosaures, les stégocéphales et encore avant ? Pudiquement, elle se dévoile aux scientifiques les plus chanceux, dans l’espoir peut être de nous faire réfléchir. Malheureusement, ce n’est pas dans le genre humain de se remettre en question. Notre bêtise et notre cupidité nous prendront !

Car, tel un phœnix, la Terre nous survivra pour renaître de nos cendres encore incandescentes ! Alors, un nouvel écosystème apparaîtra, abritant peut-être d’autres espèces tout aussi impatientes de résoudre les nombreux mystères de notre belle planète. 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.