Retour aux sources

Retour aux sources

Besoin irrépressible de m’évader. De quitter mon train-train quotidien. De me ressourcer.

Je veux sentir la brise légère caresser délicatement ma peau. Sentir le soleil réchauffer agréablement mon visage. Sentir la nature s’épanouir autour de moi.

Je suis las de ces nuances de gris, de ces mélodies cacophoniques, de ces parfums abominables. Le ballet incessant de ces automates me fatigue. Je veux rêver. Je veux respirer. Je veux vivre.

Mais partir demande du courage. Quitter son confort, ses repères pour aller vers l’inconnu, c’est terrifiant. Angoissant. Surtout lorsque l’on est seul. Suis-je réellement prêt pour un tel voyage ?

Un jour, je m’en fais la promesse, je partirai. Une retraite en pleine forêt loin de toute civilisation. Avec pour seul compagnon cet antique attrape-rêves qui vieille sur moi chaque nuit depuis ma tendre enfance. Mon plus fidèle ami. Mon plus grand trésor. Le dernier cadeau de ma mère.

Je l’accrocherai à l’un des branches d’un arbre immense au pied duquel je trouverai refuge. Je me régalerai du son délicat de ses plumes et ses perles effleurées par le vent. Je me délecterai du jeu hypnotisant de la lumière à travers son tissage et ses cristaux.

Un jour, je m’en fais la promesse, je serai enfin libre de toutes ces contraintes stupides, de ce rythme effréné. Insouciant. Serein. Un jour, enfin, je vivrai.

10 minutes chrono, sans relecture

Texte de L.S.Martins

Image par Aline Berry de Pixabay : Capteur De Rêves Plume Sunset – Photo gratuite sur Pixabay

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.