Ultime voyage

L’ultime voyage – Réécriture

Le rêve de toute une vie. Enfin devenu réalité… Après tant d’années à préparer ce voyage, je l’ai fait. Contre l’avis de tous, j’ai bravé seul le mont Everest, l’enfer blanc. Tous pensaient que je ne pourrais le faire. Que je ne serais à la hauteur…

Attention, je n’insinue pas que c’était chose aisée. Bien au contraire. Le mont Everest est un de ces lieux impitoyables. Indomptables. Toutes les forces de la nature s’y déchaînent. Le froid mordant qui vous brûle le corps. Le vent glacial qui somme quiconque osant s’y aventurer de faire demi-tour. Chaque pas est un véritable supplice, mais vous rappelle que vous êtes vivant ! Un périple excitant et mortel… avec pour uniques compagnes, fatigue et solitude. Compagnes exigeantes et décourageantes, mais qui jamais n’obtinrent victoire. L’idée même de l’échec m’était intolérable !

Ce soir, je peux enfin savourer ma réussite. Sacrifier ma vie pour cet unique tête-à-tête avec les dieux. D’aucuns diraient que c’est une pure folie… mais ils ne peuvent comprendre.

À cet instant, plus rien n’existe. Le silence et la plénitude, qui règnent en ce lieu divin, m’hypnotisent et m’emplissent d’un bonheur infini. Au pied de lac brumeux, je profite du spectacle magique qui se joue devant mes yeux ébahis. Une unique représentation juste pour moi… le coucher du jour devant une mer paisible de nuage. Tout simplement éblouissant.

Le sourire aux lèvres, impatient, je revis. Le sourire aux lèvres, impatient, je m’oublie… Voilà cinq ans déjà que je ne suis plus. Cinq ans déjà que je t’ai perdu… mais tout ceci n’a plus d’importance, car aujourd’hui nous serons de nouveau réunis.

Les cieux ont entendu ma prière. Devant moi s’ouvrent les portes du paradis. Je peux apercevoir ton doux visage. Tu es si belle, mon amour. Attends-moi, j’arrive…

Texte de L.S.Martins (30 minutes chrono). 
Image par Stefan Keller de Pixabay : Fantaisie Léger Ambiance – Photo gratuite sur Pixabay

D’après le texte de L.S.Martins du 27 septembre 2020 (15 minutes chrono, sans relecture).

Je l’ai fait… J’ai réussi ce que beaucoup pensaient impossible : braver, seul, le mont Everest. Un périple impitoyable. Plusieurs jours à lutter contre le froid qui me brûlait la peau… Contre le vent glacial qui me sommait de faire demi-tour. La fatigue et la solitude, uniques compagnes, tentaient vainement de me décourager. Mais un tel échec m’était insupportable.

Ce soir, je peux enfin savourer ma victoire. Sacrifié toute une vie pour un unique tête-à-tête avec les Dieux. Pure folie…

Le monde n’existait plus. Le silence et le calme de cet endroit divin me charmaient et m’emplissaient d’un bonheur infini… D’une plénitude irréelle. Au pied d’un lac paisible, je profitais du spectacle magique qui se jouait juste pour moi… Le coucher du jour devant une mer de nuage. Éblouissant.

Je profitais de ces derniers instants. Voilà cinq ans que j’attendais ce moment… Cinq ans que j’ai perdu la femme de ma vie. Aujourd’hui, nous serons de nouveau réunis.

Les cieux ont entendu ma prière et m’ouvrent enfin la porte du paradis. Je l’aperçois alors me tendre les bras. Sans regret ni chagrin, j’avance serein vers celle qui a fait battre mon cœur.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.