L'urbex

L’urbex

L’urbex. Vous connaissez ? L’exploration urbaine… cette curiosité étrange qui pousse les plus téméraires à explorer les lieux abandonnés, comme de vieux manoirs isolés, des écoles délaissées ou encore des hôpitaux hantés.

Voilà ce qui m’amène aujourd’hui dans ce couloir délabré par cette fraîche soirée d’été. Nous nous sommes donné rendez-vous au rez-de-chaussée de l’asile désaffecté de la région, vers 20 h. Un lieu sordide, sur lequel des rumeurs, toutes aussi sombres qu’angoissantes, circulent dans les cours de récrés : tortures, meurtres… On raconte que le médecin qui dirigeait l’établissement était un ancien nazi qui s’amusait à faire toutes sortes d’expériences sur ses patients.

Je savais pertinemment que John préméditait un sale coup. Il voulait effrayer deux filles de notre classe, Lisa et Kelly. Deux pimbêches détestables… Quel imbécile ! Alors ce que j’ai découvert en sillonnant rapidement les lieux ne m’a pas surpris… Il avait dessiné, sur l’une des portes, une jeune fille dans une robe blanche. Elle avait des allures de fantôme. Parfait pour une magnifique crise d’angoisse !

J’imagine parfaitement la scène. Kelly et Lisa avançant prudemment, à la lueur de leur portable. Tremblantes de peur à cause des nombreuses histoires que John leur aurait racontées sur la route. Un violent courant d’air faisant claquer les fenêtres une à une, ouvrant brusquement cette porte fraîchement peinte. Les cris d’effroi de ces deux écervelées devant cette apparition épouvantable… Et John filmant la scène tout en essayant vainement de garder son sérieux.

Sauf qu’il a commis une erreur colossale. Enfreint la première règle de l’urbex : toujours laisser les lieux intacts. Ne jamais rien dégrader ! Alors allait-il être puni ce soir pour cette terrible bêtise ? Et s’il avait mis en colère les esprits qui hantent ces lieux et qu’ils décidaient de se venger de cet affront ?

Mais qu’est-ce que je fous ici?

15 minutes chrono, sans relecture. 

Texte de L.S.Martins

Image par Peter H de Pixabay : Étage Sombre Vieux – Photo gratuite sur Pixabay

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.