Voyage dans le monde perdu - Raptors

Voyage dans Le Monde Perdu

Encore quelques pages… Seulement trois pour terminer ce chapitre. Pourtant, je connais ce livre par cœur ! Mais, malgré la fatigue, je ne pouvais le quitter.

Lors des longues soirées d’hiver, au chaud sous un plaid, j’aimais relire mes classiques. Ne vous méprenez pas, nous n’avons certainement pas les mêmes… Mes chefs d’œuvres sont parsemés de magie, de science-fiction, de fantasy et d’horreur, sur fond de romance ou d’enquêtes. Ce soir, mon choix s’était porté sur Le Monde Perdu de Michael Crichton.

Un bruit étrange me fit soudain sursauter. Quelque chose n’allait pas… L’air s’était rafraîchi. Un vent furieux jouait avec mes cheveux. L’humidité ambiante pénétrait mes vêtements et mon corps endolori. Une odeur douceâtre d’humus et de terre mouillée flottait tout autour de moi. Lorsque j’ouvris enfin les yeux, j’avais quitté la douceur de mon cocon et me trouvais à présent au cœur d’une forêt sombre et effrayante. Comment ? Un cauchemar ? Les derniers mots de Michael étaient pour Kelly, en sécurité sur le toit alors qu’Eddy et Arby étaient en plein combat avec des raptors. Ensuite, tout était confus… Je m’étais assoupie !

Je sentis alors une présence. D’un pas discret, quelque chose s’approchait de moi… Un sifflement aigu me glaça le sang… Le cri féroce d’un raptor, sans aucun doute. Un frisson d’effroi me parcourut la colonne et me paralysa. Tout me semblait si réel.

Immobile et silencieuse, je tentais de me réveiller… D’ouvrir les yeux et de retrouver mon livre et mes couvertures. Mais en vain. Le monstre se tenait juste à côté de moi. Il s’arrêta et m’observa. Quelques secondes qui me parurent des heures. Et je ne sais par quel miracle, il poursuivit son chemin, sans se soucier de moi.

Une sonnerie retentit. Mon téléphone ! Je revins brusquement à moi… Blottie, au chaud, dans mon fauteuil. Tout ceci n’était que le fruit de mon imagination.

Tremblante, je répondis à mon sauveur.

Texte de L.S.Martins

Image par _freakwave_ de Pixabay 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *